Le Dr. Mukwege pour un plaidoyer en faveur des déplacés des guerres du Nord-Kivu et de la paix en RDC

Dans sa tournée en occident, le Dr Mukwege, Prix Nobel de la Paix fait un plaidoyer en faveur de la paix en République Démocratique du Congo.

Aux Etats-Unis, où il se trouve ce lundi 6 mai, il répond une invitation au Sedona Forum organisé par le « McCain Institute ».

Denis Mukwege y a été reçu en séance de travail par Madame Cindy McCain, épouse du de l’illustre très influent sénateur américain, John McCain. L’ambassadrice Cindy McCain est aussi Directrice Exécutive du Programme Alimentaire Mondial (PAM), lauréat 2020 du Prix Nobel de la Paix.

A l’occasion de cette retrouvaille, après différentes rencontres depuis sa visite à Panzi en 2011, madame Madame McCain et le Prix Nobel de la Paix ont échangé sur la situation de crise de trois décennies mais qui ne préoccupe que très peu la communauté internationale.

Au terme de leur rencontre, le Président du conseil d’Administration de la Fondation Panzi a succinctement brossé l’ossature de leurs échanges, qui se sont avérés riches et pleins d’espoir pour les victimes de la guerre en RDC.

De la crise alimentaire congolaise, passant par le sous-financement du plan humanitaire en faveur des « 25 millions de personnes souffrant d’insécurité alimentaire en République démocratique du Congo », les échanges entre les deux personnalités ont porté sur une stratégie orientée pour répondre à l’inédite crise de la RDC.

« Ensemble, nous avons discuté de la manière dont la communauté internationale pourrait et devrait faire mieux pour sauver des vies en donnant une priorité sur la situation au Congo, la crise la plus négligée au monde », a révélé le Dr. Denis Mukwege.

Cette rencontre, entre Cindy McCain et le Dr. Denis Mukwege, survient alors que la crise dans la région du Kivu, en RDC semble avoir atteint son comble. Ce, quelques jours après qu’un camp abritant des déplacés, dans les abords de la ville de Goma, ait été la cible de bombardements causant la mort de sept personnes et plus de 30 blessés. Cet acte criminel constitutif de crime de masse, voire crime de guerre, a été attribué au groupe terroriste M23 soutenu par l’armée rwandaise.

Au vu du fort impact du couple John et Cindy McCain, sur la scène politique américaine et mondiale, et de l’implication personnelle de Mme McCain dans la recherche de solutions aux crises congolaises depuis la CNDP (prédécesseur de M23).

Y a-t-il lieu d’espérer vivre un changement de rhétorique dans la considération de « la crise la plus négligée au monde » ?

相关内容

Dr. Denis Mukwege satisfied with the 4th Mukwege Chair Congress

Scientists from all over the world met in France, at the University of Angers from June 5 to 7, for the 4th international congress of the Mukwege Chair. With “Sexual violence and childhood in war” as its theme, this reunion, following on from the Chaire de Liège (Belgium) in 2019 and the one in Bukavu […]

Le Dr. Denis Mukwege, satisfait de la tenue du 4ème congrès de la Chaire Mukwege

Des scientifiques issus de différents coins du monde se réunissent en France, à l’Université d’Angers du 5 au 7 juin, dans le cadre du 4ème congrès international de la Chaire Mukwege. Avec comme thème « Violences sexuelles et enfance en guerre », ces retrouvailles après la Chaire de Liège (Belgique) en 2019 et celle de Bukavu (RDC) […]