Communiqué concernant le massacre de Goma

Je suis profondément indigné par les images choquantes du massacre dont ont été victimes les manifestants du mouvement politico-religieux « La Foi Naturelle Judaïque Messianique vers les Nations » (FNJMN) à Goma le mercredi 30/08/2023.

Le bilan est très lourd : le gouvernement congolais fait état de 43 décès et 56 blessés. Des organisations de la société civile avancent un bilan bien plus élevé.

Je condamne fermement cette barbarie perpétrée par des éléments de l’armée congolaise dont la mission première est pourtant de protéger notre population et notre territoire.

Les FARDC ont fait un usage disproportionné, inacceptable et condamnable de la force.

Cette énième bavure illustre l’urgente nécessité de mener une réforme profonde du secteur de la sécurité pour professionnaliser les forces de défense et de sécurité.

J’adresse mes sincères condoléances aux familles des victimes et exprime ma compassion aux victimes.

J’exhorte notre gouvernement à :

  • Décréter un deuil national ;
  • Veiller à ce que les victimes soient identifiées ;
  • Prendre en charge les soins des blessés et apporter un soutien psychologique aux familles des victimes et aux membres de leur mouvement politico-religieux;
  • Organiser des funérailles officielles et inhumer les victimes dans la dignité ;
  • Diligenter une enquête indépendante afin que toute la lumière soit faite sur cet incident tragique, et que les auteurs de ces actes ignobles soient jugés et condamnés conformément à la loi.

Fait à Bukavu, le 1er septembre 2023

Dr Denis Mukwege

Prix Nobel de la Paix

Related Content

Dr. Denis Mukwege satisfied with the 4th Mukwege Chair Congress

Scientists from all over the world met in France, at the University of Angers from June 5 to 7, for the 4th international congress of the Mukwege Chair. With “Sexual violence and childhood in war” as its theme, this reunion, following on from the Chaire de Liège (Belgium) in 2019 and the one in Bukavu […]

Le Dr. Denis Mukwege, satisfait de la tenue du 4ème congrès de la Chaire Mukwege

Des scientifiques issus de différents coins du monde se réunissent en France, à l’Université d’Angers du 5 au 7 juin, dans le cadre du 4ème congrès international de la Chaire Mukwege. Avec comme thème « Violences sexuelles et enfance en guerre », ces retrouvailles après la Chaire de Liège (Belgique) en 2019 et celle de Bukavu (RDC) […]