Sarah

Survivant

À 29 ans, Sarah a été emmenée dans la forêt comme otage par un groupe armé de six hommes, et violée collectivement tous les jours jusqu'à ce qu'elle perde conscience. Ces attaques répétées ont détruit sa vessie et ses organes reproducteurs, et l'ont laissée incontinente.

Le but de ces viols brutaux, utilisés comme arme de guerre, est de détruire la victime, sa famille et sa communauté. Les groupes armés se servent du viol pour détruire le tissu social de la communauté, en utilisant la peur et l'intimidation pour exercer leur pouvoir et leur influence.

Après avoir été libérée de ses ravisseurs, Sarah a été emmenée à Panzi avec sa fille de six ans, qui avait également été violée. Toutes deux étaient infectées par le VIH et dans un état critique : Sarah ne pouvait pas marcher, ni même se tenir sur ses pieds. Elle avait le sentiment que la vie ne valait plus la peine d'être vécue.

Notre équipe a commencé le traitement de Sarah par un accompagnement psychologique pour répondre à ses besoins émotionnels et la renforcer pour la longue convalescence qui l'attendait. L'étape suivante, lorsqu'elle s'est sentie suffisamment forte mentalement, a été de subir les rigueurs physiques de la chirurgie reconstructive.

"Chaque jour qui passait, l'envie de continuer à vivre brillait dans les yeux de Sarah et c'est elle qui encourageait le personnel médical à ne pas perdre espoir."

L'opération de réparation de la fistule de Sarah lui a permis de retrouver le contrôle total de son corps, une victoire importante sur la voie de la guérison. Elle et sa fille ont également commencé une thérapie antirétrovirale (ARV) pour combattre leurs infections par le VIH/SIDA.

Chaque jour qui passe, le désir de continuer à vivre brille dans les yeux de Sarah et c'est elle qui encourage le personnel médical à ne pas perdre espoir.

Aujourd'hui, Sarah est une femme belle, souriante, forte et charmante qui s'est engagée à aider les personnes qui ont survécu à une histoire comme la sienne.

Pendant son séjour à Panzi, Sarah a rejoint les programmes de notre centre de postcure innovant Maison Dorcas, où elle a eu accès à des cours d'alphabétisation et de formation professionnelle et à des services thérapeutiques continus. Là, elle a pu se concentrer pleinement sur son rétablissement en sachant que les besoins de sa fille étaient également satisfaits, la scolarité et la garde des enfants de nos patients étant assurées par Panzi.

Grâce à la Maison Dorcas, Sarah a reçu 50 dollars sous forme de micro-prêt à investir dans une future entreprise. Aujourd'hui, Sarah gère son petit commerce de couturière. Elle a acheté un terrain. La Fondation Panzi l'a aidée à fabriquer un toit en tôle. Elle a construit une maison. Elle est indépendante et fière.

Au fur et à mesure de sa réintégration dans la société, le sentiment d'autonomie de Sarah s'est accru, et avec lui, son désir de voir ses agresseurs traduits en justice. Grâce au soutien de la clinique judiciaire de Panzi, Sarah bénéficie de l'assistance juridique et de la représentation dont elle a besoin pour monter un dossier contre ceux qui ont commis des actes violents contre elle et son enfant.

Son expérience montre que, quelle que soit la difficulté et le désespoir de la situation, avec de la détermination, il y a toujours de l'espoir au bout du tunnel.

Voici l'histoire de Sarah. Sarah est congolaise. Mais il y a des Sarah en République centrafricaine, en Colombie, en Bosnie, au Myanmar, en Irak et dans de nombreux autres pays en conflit dans le monde.

Notre fondateur, le Dr Denis Mukwege, a consacré sa vie à soigner le plus grand nombre possible de Sarah et à mettre fin au viol comme arme de guerre dans les conflits du monde entier. Rejoignez-nous dans notre mission pour aider les survivants à reconstruire leur vie et à entamer leur voyage vers la guérison.

Notes :
*Ce témoignage a été extrait du discours du prix Nobel de la paix 2018 du Dr Mukwege.

Soutenez le voyage de Sarah

Rejoignez-nous pour aider les survivants congolais à reprendre leur vie en main.

Faites un don maintenant

Contenu connexe

Yvette

La violence sexuelle a déchiré sa famille.
Mais elle a créé une communauté de femmes artisans.

Lire son histoire

Alphonsine

D'enfant kidnappé à infirmière courageuse, elle entraîne les autres avec elle sur le chemin de la guérison.

Lire son histoire