Lancement du projet Uni.e.s pour l’égalité des genres (UPEG), un partenariat entre l’Agence belge de développement-Enabel, la Fondation Panzi et Swisscontact.

Lundi 5 juin 2023 à Bukavu, la Fondation Panzi accueillait la cérémonie de lancement du projet Uni.e.s pour l’égalité des genres (UPEG). Mis en œuvre en République Démocratique du Congo par l’Agence belge de développement – Enabel, et exécuté dans la province du Sud Kivu par ses opérateurs délégués – la Fondation Panzi et Swisscontact, ce projet est financé par l’Union Européenne pour une durée de 4 ans. Il interviendra au Sud-Kivu dans les zones de santé d’Ibanda, de Walungu et de Minova.

Avec comme principal objectif de contribuer à l’éradication des Violences basées sur le genre en renforçant l’autonomisation socio-économique et le leadership politique des femmes congolaises, ce projet bénéficiera à plus de 2800 personnes dans les trois zones de santé ciblées, parmi lesquelles des survivant.e.s de violences sexuelles et basées sur le genre, des femmes souffrant de pathologies gynécologiques complexes et des femmes et des filles engagées dans un processus de réinsertion socio-économique et d’autonomisation.

La Fondation Panzi à pris en charge à ce jour plus de 70 000 femmes et filles survivantes de violences sexuelles et basées sur le genre, mené des interventions en République Démocratique du Congo, en République Centrafricaine, en Ukraine, en Guinée, et développé une expertise unique en la matière.

Dans le cadre du projet UPEG, la Fondation Panzi travaillera sur l’appropriation et la mise en œuvre de la lutte contre les violences basées sur le genre par les communautés, l’opérationnalisation d’un mécanisme de réponse rapide et efficace aux cas de violences, l’amélioration de l’accessibilité des survivant.e.s aux soins et à la prise en charge holistique, et le renforcement des services publics dans leur rôle de coordination du domaine de la prévention, de la sensibilisation et de la prise en charge des survivant.e.s.

Dans l’exécution de cette intervention, la Fondation Panzi travaillera en étroite collaboration avec l’Hôpital de Panzi, qui est un centre d’excellence pour la prise en charge de survivant.e.s de violences basées sur le genre. Ces deux institutions sœurs sont nées de l’initiative du Docteur Denis Mukwege, Prix Nobel de la Paix.

Crédit photo : Alexis Huguet

Related Content

Dr. Denis Mukwege satisfied with the 4th Mukwege Chair Congress

Scientists from all over the world met in France, at the University of Angers from June 5 to 7, for the 4th international congress of the Mukwege Chair. With “Sexual violence and childhood in war” as its theme, this reunion, following on from the Chaire de Liège (Belgium) in 2019 and the one in Bukavu […]

Le Dr. Denis Mukwege, satisfait de la tenue du 4ème congrès de la Chaire Mukwege

Des scientifiques issus de différents coins du monde se réunissent en France, à l’Université d’Angers du 5 au 7 juin, dans le cadre du 4ème congrès international de la Chaire Mukwege. Avec comme thème « Violences sexuelles et enfance en guerre », ces retrouvailles après la Chaire de Liège (Belgique) en 2019 et celle de Bukavu (RDC) […]